9 abr. 2012

Wagëblë On Afrihooop

“Never let go of hope. One day you will see that it all has finally come together. What you have always wished for has finally come to be. You will look back and laugh at what has passed and you will ask yourself... 'How did I get through all of that?”



1- Que signifie cette appellation Wagëblë?

Wagëblë est l’acronyme de «Wax-Aduna-Gëddu-Ëttu-Baatin-Lemu-Ëlëk », ce qui signifie le lieu de rencontre d’un peuple, où chacun discute des questions quotidiennes qui affecte sa vie. Le groupe tire sa philosophie de cet espace d’échange. avec ce nom on souhaite transmettre au monde ce que nous pensons être les valeurs essentielles de la vie, pour assurer un futur positif et meilleur.
2 - Quel est le sens de l'agressivité verbale que l'on ressent a travers vos lyriques ?
C’est surtout lié a notre vécu et nos expériences. Nous, on vient de l’un des banlieues les plus pauvres du Sénégal, où la nécessité est totalement déficitaire. Cette rage de vouloir changer beaucoup avec le peu qu'on a, rend nos mots enflammés. Des problèmes qui détruisent, comme l’injustice, la corruption, le fruits de lavage de cerveau que subissent la plupart de nos confrères etc.. nous brulent et nous rend enrager dans notre langage mais on est pacifique dans nos actes. Cette frustration crée une énergie bouillante qui nous pousses a utiliser a fond ce que nous avons de plus chère, notre voix. Dès fois la vérité amère sort avec une puissance impressionnante qui pousse a être agressif dans nos propos. C’est pour cela qu' a l’unanimité, les sénégalais nous nomment la voix des sans voix.

3 - Gëblë est réputé être un crew très engagé et issu de la banlieue. Mais le fait de valser entre l’Europe et l’Amérique ne va t-il pas vous ôté de votre originalité?
Nos voyages ne sont pas du tout arrivés au jour le jour, mais plutôt dans une procédure de longue durée. Nous avons travaillé dans l’underground pendant 7 ans avant de sortir officiellement notre premier single Bët 7. Ces sept années ont été vécus dans une galère exceptionnelle sans aucun soutien. cette expérience de vie que nous racontons dans nos chansons sont des vécus constants. Alors c’est ce qui a forgé notre caractère depuis la naissance et cela ne se perd pas en voyageant, mais se murit au fur et a mesure que tu rencontres la différence qui te permet de refléter ce vécu.

Après notre premier album “Wagëb’Rap New Generation” qui a été dédié aux jeunes des banlieues abandonnées, nous avons sorti "Sénégal " qui était directement destiné aux Sénégalais de partout, et aussi a ouvrir la réflexion des étrangers et leur permettre d’avoir une nouvelle façon de voir notre pays. Après avoir tourné partout au Sénégal, en Afrique et remporté l’Award du meilleur groupe de rap, nous avons senti la nécessité de s’ouvrir dans au monde.
Et nous avons fait expatrier notre message d’où “Message au Hope”. Un opus sorti récemment et conçu spécialement pour tous les Africains du continent et de la Diaspora, au moment où le rêve africain était entrain de sombrer dans l’utopie. 


Le rêve de l’être humain est de voyager et de découvrir. le rêve de l’artiste est de lancer sa musique et ses messages pour se permettre d’aller au delà des frontières, des barrières et des limites pour découvrir les secrets du monde.
Plus on valse dans le monde plus on connait, plus on a du savoir plus on pourra partager ce savoir avec notre public.

L’originalité est innée mais pas acquis, par contre le développement de l’originalité est acquis au fur a mesure que tu ramasses des choses dans ton parcours. 
 


4 - Wagëblë est devenu incontestablement un groupe au sommet de son art. Un crew qui partage ses plateaux avec de grosses pointures comme Nas, Rakim ou Damian Marley. Que ressentez vous durant ces moments ?
Je ressens un souffle d’espoir pour le jeune africain qui a des rêves illimités bien étant dans un continent où tout nous est limité. Des millions de jeunes, curieux de voir l’autre coté du monde se voient refuser leur visas tous les jours bien qu’ils les payent très chers. 

Ce jeune, limité dans une prison virtuelle a été moi. Grace a nos efforts et notre persistance nous avons pu briser les chaines et aller voir l’horizon. d’où on a rencontrer ceux qui sont des légendes vivantes dans la culture noir aux états Unis et dans les caraïbes.
 


Alors le fait d’avoir été choisi comme étant l’africain qui représente le continent noir dans une rencontre entre l’Afrique les caraïbes et les États Unis dans le rapprochement des parents éloignés a été une preuve que nous pouvons réaliser tous nos rêves, même les plus fous.
J’en profite pour rendre hommage a mes frères et soeurs Africains, Américains, ceux des iles caraïbes et de la diaspora qui se sont battus durant 500 ans  pour la liberté de la race noir.
Ils ont permis aujourd’hui aux africains de circuler librement aux États Unis.

5 - Pourquoi dites vous que la jeunesse Africaine doit être le maitre de sa propre destinée?
Parce qu’aucun peuple, race, ou même espèce végétale ou animale dans toute l’histoire de l’humanité n’a jamais oeuvré a l’avantage d’autrui sans y être forcé. Il n y a que le peuple noir qui a toujours subi et a été forcé a l’esclavage, à la colonisation. Le lavage de cerveau a travers les religions c'est une révolution négative qui a sévi les autres avant nous même. Les plus grandes victimes et en ont point auteurs, sont nos ancêtres.Alors quand on a une jeunesse forte et mature qui comprend comment les choses évoluent dans le monde actuel, il est vital de prendre de nouvelles mesures pour mieux contrôler notre destinée.
 
Certains parmi nous ont perdus des siècles a blâmer les autres par rapport à ce qui nous est arrivé au lieu de recommencer a reconstruire.
Blâmer n’a jamais rien révolutionné. Au contraire il t’affaiblit et te rend négatif. Alors que nous savons bel et bien que le positif ne nait jamais dans le négatif, mais l’opposée. 


Ce maitre de déstinée commence par soi même et si tous les Nubiens persistent, cette révolution sera a nos portes sous peu de temps. Il est temps que l’Afrique agit et arrête de réagir.


6 - Que pensez vous des mouvements de révolte qui naissent un peu partout en Afrique?
C’est une bonne chose. Déjà cela réveille l’esprits de l’africain et leur prouve qu’ils existent, mais aussi leur permettent de savoir le pourvoir de la révolution positive mais effective. Ces révolutions permettent au peuple d’agir enfin et d’arrêter de subir et d’être victimes de l’occident, de leurs dirigeants, de la pression sociale mais surtout de notre propre ignorance. le seul problème est qu’une révolution commence par soi-même, dans sa maison, son quartier et ensuite sa région et puis son pays mais pas l’opposée. Si ce n’est pas fait dans cette ordre, cela retombe toujours au point de départ.
Il faut que tous les Africains comprennes que nous sommes a une grande gap comparé a l’occident quand il s’agit de mentalité, développement, et de direction de nos réflexions ( NB: Ce qui n’a rien a avoir avec l’intelligence). Alors il faut qu’on commence a penser différemment pour des résultats différents. Et ceci constitue dans tous les domaines que tu peux nommer.



7 - Pensez vous que le Hip Hop peut avoir un impact sur le choix des présidents en Afrique? Et précisez l'idée qui vous a inspiré à adresser un message au ex - président Abdoulaye Wade? 
Oui.

La preuve a été il y’a 12 ans en 2000 quand le président Wade a félicité la jeunesse Sénégalaise qui a soulevé la masse populaire a voter massivement.C'est a travers ce Hip Hop qu'on a boulversé la dictature de Diouf.
Aujourd’hui Un nouveau président a été élu grâce a la révolution du 23 Juin initié par le mouvement Y en a Marre qui a été dirigé par les artistes Hip Hop.


Le Message est clair, la jeunesse a le pouvoir, pas les politiciens.
 



8 - Consommer africain.
Consommer Africain doit être une idéologie, une philosophie et une façon de vivre mais pas ce que certains pensent. Beaucoup nous posent des questions, pourquoi on ne portent pas des habits “Africains” sur nos scènes en Europe ou au U.S sans pour autant savoir que les habits qu’on appelle Africains sont manufacturés en Asie la plupart du temps. le style de vêtement est Arabe d’orient mais pas Africains d’origine. Cela est venu avec nos religions ou soit infligé par les Arabes du Zenega (d’ou le nom Sénégal) ou bien les blancs colonisateurs. En tant que Sénégalais 90% du riz que l’on consomme sont nous parviennent des pays asiatiques. Alors dans ce cas, c’est quoi consommer Africain? Peut être en tant que fils du continent nous devons plutôt penser a éduquer nos enfants dans leurs langues maternelles, leurs apprendre l’histoire de leurs ancêtres et héros. Ensuite on se doit de reformule ce qui nous est propre et le consommer et ne pas pour refuser les autres pour renforcer nos valeurs.  

9 - Un conseil à la jeunesse Africaine?
Apprend, Apprend, Apprend TOUT et soit seul maître de ta destinée. N’attend rien de personne, et bas toi même a genoux. Refuse de vivre a genoux et apprend à mourir sur tes pieds face a ton ennemie.
Evite la peur et aime ton prochain, accepte la différence et arrête de blâmer autrui.

Rappelle toi de ceci jeune Africain - Tant que NOUS verront une différence entre Ahmadou Bamba et Steve Biko, Cheikh Anta Diop et Sankara, et entre Mandela et Frantz Fanon, il y’aura toujours cette grave grande distance entre le développement du continent noir et de l’occident.


10 - Votre mot de la fin?
Les plus belles gloires arrivent aux gens qui savent surmonter leurs peurs et poussent leur limite à la pleine extension.

Gëblëment!



Wagëblë Official Web
Wagëblë on Fb
Wagëblë on Reverbnation
Wagëblë on Kingsize
Wagëblë on Myspace

No hay comentarios:

Publicar un comentario