30 abr. 2012

Slam Béninois On Afrihooop

Kmal fait du slam ( genre oratoire et poétique) depuis 2003.
Il est l' un des pionniers du slam béninois.Avec son compère de longue date Thibault ADOTANOU, il organise depuis 2005 des Scènes Libres Aux Mots (SLAM) pour permettre à d' autres jeunes de s' exprimer, de parler de leurs vécus quotidiens et des maux qui minent leur épanouissement.
Avec 9 autres slameurs béninois, Kmal forme le collectif 10 BP 229( 10 slameurs sur le boulevard des poètes du 229: Bénin ) pour partager ensemble la passion commune des mots et pour faire connaitre cet art de type nouveau dans un contexte socio culturel assez libéralisé au Bénin.
En 2010 avec le slameur en langue Fon Thibault ADOTANOU ,il réalise l' album L' Ecoute qui est soutenu et appuyé par l' Union Européenne. Cet album avait pour but essentiel d' inciter les pouvoirs publics à voter un budget pour l' enfance du pays
Mais c' est en 2012, sur l' initiative de l' organisme communautaire NO LIMIT GENERATION que Kmal écrit le Hit Continental ASSUME TA JEUNESSE , qui est un morceau d' éveil et d' engagement destiné à toute la jeunesse africaine.
Le clip du morceau fait le tour des télévisions béninoises, gabonaises, sénégalaises,togolaises, camérounaises et de la plupart des réseaux sociaux des plateformes communicationnelles de RFI, de la francophonie, et des sites web de promotion artistique de tout le continent, battant ainsi tous les records de vues .
L' artiste enchainera alors les interviews, les documentaires, les spectacles dans la sous région et partout ou il passe , laisse des messages d' éveil et d' engagement à la jeunesse africaine qui doit s'assumer et agir pour le développement du continent mère l' Afrique.
Il est aujourd'hui, une icône pour la jeunesse et les sans voix de son pays le Bénin
Il prépare pour l' été 2012 et grâce à l' appui d' un producteur indépendant, un maxi , avec des couleurs musicales très riches et variées qui ne laissera personne indifférent ..



Kmal Radji Officiel On Fb
Kmal Radji On Reverbnation

No hay comentarios:

Publicar un comentario