22 feb. 2015

Sarahmée #Sénégal #Montreal "SUR UNE PLANETE" Brand New Video + Lyrics #Woman_Power #AfricanFemMcs




Publicado el 9 de feb. de 2015
"Sur une planète" deuxième single de l'album de Sarahmée à venir.
Téléchargement sur iTunes https://itunes.apple.com/ca/album/sur...
Facebook: http://goo.gl/43tbIE
Twitter: http://goo.gl/jYnK73

Mgmt: makram@mkm-enter.com, badalee971@hotmail.com

Contact Promotion France Music Media Consulting
0033153161515
cocto@musicmediaconsulting.net

Contact Promo Afrique : Geneviève Charron: genysphere1@gmail.com

Directed/ Réalisé par Sixteen Pads Films
Stylisme: Joanick Giroux
Make-up: Stéphanie Barrette



Paroles


(Refrain)
Pourquoi
Toutes les nuits se ressemblent
Dans tes bras?
Dis moi
Pourquoi ce soir je ne te reconnais pas?

(Couplet 1)
Entre parenthèse
Souris avec ton coeur
Montre moi ta peine
Ailleurs que derrière ton phonetel

On a balancés nos rêves
Jetés par la fenêtre
Fais moi danser comme ta conquête
Bien cadencé tu me fais tourner la tête

Sur une planète
Du moins peut être
On s'regarde dans les yeux
On ne baisse pas la tête x2

(Refrain)
Pourquoi
Toutes les nuits se ressemblent
Dans tes bras?
Dis moi
Pourquoi ce soir je ne te reconnais pas?

Je ne sais plus où aller
Oh oh oh oh oh oh
On ne sait plus s'aimer
Oh oh oh oh oh oh
On s'est condamnés

(Couplet 2)
Je n'veux pas de coeur dur comme de la ferraille
On n'a plus de conducteur on a déserté les rails
Nourris par l'angoisse on se texte des images
Dire je t'aime en face tu n'as plus le courage

Dis moi si tu m'aimes et la couleur de tes yeux
Je veux te connaitre ici le ciel est encore bleu
Dans les films tu sais ils finissent toujours heureux
Nous on se lève le matin avec le coeur coupé en deux

Je cherche mon destin
Comment aimer son prochain?
Je ne rêve plus de beau prince
J'ai nourris tous mes chagrins

Sur une planète
Du moins peut être
On s'regarde dans les yeux
On baisse pas la tête x2

(Refrain)

Produit par Koudjo, guitares: Diego Montenegro, bass: Fido Carlos Hoyos
Arrangements par Tom Lapointe

No hay comentarios:

Publicar un comentario